Super Bowl 2010, le succès des Do-it-yourself-super-ads

Dure semaine pour les agences de pub. Les derniers succès publicitaires du moment ne sont plus à l’initiative des professionnels de la pub, mais sont de purs produits d’internautes, consos, graphistes, photographes, jeunes réalisateurs en herbe, et parfois même sortent directement de chez l’annonceur. Prenons quelques exemples marquants de cette dernière semaine de frénésie publicitaire du Super Bowl : le dernier spot Google Parisian Loves sort directement de chez Google (billet du 7 fev) et les 3 spots Doritos viennent d’un concours d’appel à la création intitulé Crash the Super Bowl, ouvert à tous les internautes (cf billet du 10 fev). Ces derniers ont littéralement fait exploser les audiences pub du Super Bowl selon les dernières enquêtes Nielsen – Doritos est la marque qui a généré le plus de conversations sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook) durant la finale, notamment grâce à son film House Rules. Au final, toutes les dernières pubs dont on parle sur le net, dans les réseaux sociaux ou dans la rue, ne sortent pas d’agences de pub et ne sont parfois même pas à l’initiative de la marque elle-même (cf film Audi Suicide). Alors est-ce pour autant la fin des Mad Men et du modèle publicitaire actuel ? D’après Todd Juenger, vice president and general manager de TiVo, institut qui mesure les audiences aux US, la solution pour l’annonceur n’est pas de virer son agence de pub pour créer ses propres campagnes, mais plutôt trouver un moyen d’exploiter la très bonne connaissance de certains consommateurs/internautes en matière de marketing ou créativité publicitaire. Selon Tim Calkins, professeur de marketing à la Kellogg School of Management de la Northwestern University, c’est finalement la preuve que le User-Generated-Content peut vraiment fonctionner. Ce succès des Do-it-yourself-ads vient finalement parachever les efforts des marketeurs et professionnels de la publicité pour impliquer de plus en plus souvent les consommateurs dans le processus créatif. Une recette qui semble donc porter ses fruits, puisque l’élève dépasse le maître.

Cliquez pour découvrir l’intégralité des films du Super Bowl.

Source New York Times

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s