Le triste sort de Salty la salière.

C’est suffisamment rare pour être signalé : le géant Unilever fait de la bonne création sur sa marque Knorr. Il faut traverser l’Atlantique pour découvrir cette sympathique campagne de DDB Toronto pour la gamme de plats cuisinés Knorr Sidekicks. Cette campagne lancée en 2009, met en scène une petite salière qui se sent bien seule depuis que les plats Knorr contiennent 25% de sel en moins. On saluera une recette créative imparable : un humour discret, des vidéos filmées de façon captivante, un personnage attachant et des petites histoires toutes plus émouvantes les unes que les autres. David Hicks à la réalisation. Superbe.

via @ Adfreak

Une réflexion sur “Le triste sort de Salty la salière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s