Ces guerillas qui font dans la démesure…

Au fil de mes lectures, je me suis rendue compte que les actions de guerilla marketing, habituellement plutôt locales, étaient en train de prendre de toutes nouvelles proportions, atteignant des superficies à l’échelle d’une rue voire même d’une ville entière. En résumé des guérillas géantes, à des fins publicitaires ou tout simplement artistiques. Pour preuve ces quelques actions remarquées et remarquables.

Chicago Now.Blog de rue.

Pour le lancement de la plate-forme de blog du magazine CHICAGO NOW, l’agence Zig a littéralement donné vie à son projet, en créant le premier blog de rue. Un tableau noir  et de la craie étaient mis à disposition des passants. Ils pouvaient ainsi laisser leurs messages, donner leur avis et même faire des propositions en réaction aux questions de société posées (du genre comment améliorer le réseau de transport en commun de la ville, etc..). Alors Street-blog ou Urban Social Network ? A vous de juger…

chicagonow1

chicagonow

chicago-now-guerrilla-advertising-3_m

Candi Land – urban playground

Autre projet de guérilla ambitieux qui nous vient une fois de plus des US, à San Francisco cette fois. Il s’agit d’une opération réalisée à l’occasion des 60 ans d’un jeu de plateau emblématique aux US appelé Candy Land. Le jeu et la marque HASBRO se sont offert la couverture complète de la célèbre rue sinueuse de Lombard Street à San Francisco. Un terrain de jeu version XXL qui a permis d’accueillir les enfants de plusieurs associations telles que « l’UC San Francisco Children’s Hospital » et de « Friends of the Children ». Plutôt bon esprit. Une impressionnante réalisation (a voir depuis l’hélicoptère dans la vidéo ci-dessous) signée de l’agence de PR Coyne.

SanFrancisco_Candyland-lombard-street

L’eau c’est la vie / Street Art

L’artiste Henk Hofsra a remis de la couleur dans la vie des habitants de Drachten, ville des Pays-Bas en repeignant une route d’1 kilomètre en bleu. Le projet intitulé « l’eau, c’est la vie » souhaitait montrer que la route principale de la ville coïncidait avec un ancien canal. L’objectif était donc de sensibiliser les habitants de la ville sur le fait que l’eau allait reprendre son chemin dans l’année : la route disparaîtra pour donner naissance à une voie fluviale.Un bon coup de pinceau et 4.000 litres de peinture ont tout de même été nécessaires à la réalisation. Beau travail.

1-12

2-8

4-6

Dans le même esprit, un autre artiste Hollandais, Florentijn Hofman a repeint une rue de Schiedam (ville néerlandaise, en province de Hollande-Méridionale) en jaune, cette fois-ci pour symboliser la richesse qu’apporterait au village la nouvelle entrée principale. Pourquoi pas.

5-5

Post-it / street art

Voici une opération réalisée à Vienne où l’artiste réactionnaire Cristoph Steinbrener s’était mis à recouvrir de jaune tous les espaces habituellement occupés par des affiches publicitaires, afin de nous faire prendre conscience de l’omni-présence de la publicité en ville. Efficace et impactant, voire même un peu dingue.

screenshot_23-747208

2

3

index.php

3 réflexions sur “Ces guerillas qui font dans la démesure…

  1. Effectivement ces opé sont de plus en plus spectaculaires, ça a même donné naissance à un nom, c’est du PR Stunt l’idée c’est que plus ça se voit, plus on risque d’en parler, plus la couverture médiatique (non achetée) sera importante😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s