History’s most ironic ads

Après un petit tour d’horizon de mes flux rss, je suis tombée sur un article qui traitait des pubs les plus ironiques de tous les temps. Il s’agit d’un classement US par le site The Consumerist (classement qui n’a rien de scientifique). En voici quelques unes, ironiques, parfois tragiques, mais qui valent le détour. N’hésitez pas à compléter la liste.

ASBESTOS (1981) « When life depends on it, you use asbestos »

Abestos fournissait le matériel (alarmes, extincteurs…) et les matériaux (revêtements sols, murs…) de sécurité incendie du WTC.

wtc-asbestos-ad

UNION CARBIDE « Science helps build a new India »

En 1984, Union Carbide’s plant in Bhopal fut mêlé un scandale en étant accusé d’avoir versé près de 42 tonnes de gaz toxique dans l’air causant la mort de 25 000 personnes en Inde.

unioncarbide

DuPONT’S CELLOPHANE BABIES

Pour les parents qui cherchent à faire taire leurs enfants, ils peuvent toujours utiliser DuPont’s Cellophane. En 1959, le magazine Life et d’autres media ont tiré la sonnette d’alarme au sujet des sacs plastiques considérés comme « The latest household peril ». Je présume que cette publicité doit dater d’avant 59.

DuPont-Cellophane-babies

JAMES DEAN’S « SAFE DRIVING » PSA

Une annonce publique contre la vitesse au volant tournée au moment du tournage de Giant, avec James Dean.

THE FORD PINTO « The little carefree car »

Carefree? plutôt couillu de la part de Ford. La Ford Pinto a été désignée comme l’une des voitures les plus dangereuses de sa catégorie suite à divers problèmes lors de collisions durant lesquelles la voiture avait à plusieurs reprises pris feu et explosé. Un mémo interne de Ford avait à l’époque déclaré qu’ils étaient conscients du problème et déterminés à le résoudre.

Pinto-ad

CAMELS « More doctors smoke Camels… »

camels

BAYER HEROIN

Non seulement Bayer a commercialisé de l’héroïne, mais en a fait la promotion auprès des médecins comme « a non-addictive substitute for morphine ». The American Medical Association a approuvé l’utilisation de l’héroïne en 1906, avant que des cas sévères d’addictions n’émergent publiquement. Bayer a stoppé la commercialisation de l’héroïne en 1913, avant d’être totalement banni de la vente aux US, l’année suivante.

Advertisement from 1903 medical journal

bayer-heroin

heroincough

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s